Logo TMV

Toute l'actualité de la ville de Tours à la sauce TMV

A l’école des « sans-notes » : témoignages

Le 30/09/2015 à 07h07

Aujourd’hui en cinquième, Noah, Julie, Laura, Nell et Érine reviennent sur leur expérience des évaluations sans note en classe de sixième.

Image10
NOAH

Noah est aussi droit dans ses baskets que ses cheveux blonds sur sa tête. « Moi, je préfère les chiffres, explique t-il. Avec des lettres, c’est beaucoup moins précis, on ne sait pas trop où se situer par rapport au reste de la classe. » À propos des séances d’accueil, le jeune garçon voit cette initiative d’un bon œil « Quand on vient du CM2, ça peut faire bizarre d’arriver comme ça dans un établissement plus grand. Ici on est accompagné, c’est mieux. » Son ancienne école participait chaque année au Défi kangourou. Une sorte de concours inter-écoles de mathématiques. « Ça, j’aimais bien, parce qu’on avait des notes pour se situer ». On y revient.

Image9

NELL

Entre les chiffres et les lettres, son cœur balance. « J’aime bien les deux » hésite t-elle. Peut-être que les chiffres sont effectivement un peu plus précis, mais « ils sont bien plus violents, surtout lorsque l’on rate quelque chose ». Quoiqu’il en soit, elle affirme qu’il y a un peu moins de notion de concurrence entre les élèves lorsqu’ils sont évalués par des lettres. « C’est vrai que ça améliore l’ambiance de la classe ! »

Image7

JULIE

Julie préfère les lettres. « Parce que ça fait moins mal de se prendre un “ en cours d’acquisition ” qu’un 5. » Elle aurait en revanche aimé être mieux préparée à la dure loi des chiffres.

Image8

LAURA

Laura a toujours été habituée aux chiffres dès la primaire. « J’étais un peu perdue après la première évaluation en lettres. Je ne savais pas ce que je valais, où je me situais ». Pour elle, les chiffres sont plus précis, sans doute parce que toute sa scolarité en a été ponctuée. En revanche, elle reconnaît qu’une note chiffrée fait un peu plus de mal au moral.

Image11

ÉRINE

Érine est élève en Section d’enseignement général et professionnel adapté (classe SEGPA). Les notes chiffrées, ça n’a jamais été son truc. « Un chiffre faible, ça fait toujours mal quand on le reçoit, ça peut être assez violent. Avant d’être en sixième, j’en recevais beaucoup. » Avec les évaluations en lettres, c’est la fin des angoisses. « Je suis plus relaxée, plus motivée à travailler. J’ai aussi arrêté de me comparer tout le temps aux autres ».

Photos de Thomas Chatriot

Dessin NRV

Dessin NRV

Tags : , , , , , , , , , ,

Un commentaire

  1. Pingback: Pas de zéro, à l'école de Château-Renault - TMV Tours

Laisser un commentaire

 

LES CONCOURS TMV

Jeux ConcoursParticipez aux jeux-concours TMV et gagnez de nombreux lots

Twitter

CINÉMA

Horaire CineLes horaires des films en salle

AGENDA LOISIRS

Agenda LoisirsToute la culture à Tours