Logo TMV

Toute l'actualité de la ville de Tours à la sauce TMV

Des bureaux à l’atelier

Le 05/07/2013 à 09h00

PORTRAIT – Ils ont changé de vie (7/8). Nathalie Braconnier a suivi son mari et quitté Thouars, pour l’épauler dans la création d’une entreprise d’usinage près de Tours. Après une formation adaptée, elle l’a rejoint dans la société.

THEME_PROFIL_NATHALIEBRACONNIER (2)

À36 ans, Nathalie Braconnier a trouvé sa voie. Quelques années plus tôt, après une formation commerciale, choisie un peu par défaut, elle galère dans la région thouarsaise : « J’’ai été caissière en grande surface, intérimaire à l’accueil d’une banque, puis chargée de recouvrement ». Par la suite, elle finit par trouver un poste dans une société de courtage en assurance.

Trois ans après, Loïc, son mari, est licencié pour raison économique. Pour lui, c’est l’occasion de réaliser son rêve de créer sa société d’usinage de pièces. La Touraine semble plus intéressante en termes de marché que les Deux-Sèvres. Nathalie démissionne et le couple déménage près de Tours, en octobre 2010.

« Le plaisir de travailler pour moi »

Elle déniche alors un CDD de deux mois dans une autre société de courtage. Pendant cette période, s’occuper des enfants devient difficile en raison des horaires très variables imposées par la jeune entreprise de Loïc. À la fin de son CDD, Nathalie se retrouve au chômage. Elle en profite pour aider de temps à autre son mari. Et cela lui plaît : « J’ai le plaisir de travailler pour moi, de faire du terrain, de pratiquer un métier manuel », sourit-elle. Tellement vrai, que Loïc lui propose de le rejoindre comme salariée.

Elle décide d’abord de reprendre les études et obtient un bac professionnel technicien d’usinage en juin 2012. Depuis le mois de novembre, elle est salariée à mi-temps. « Notre vie perso/pro est plus facile à gérer maintenant, je n’ai plus de planning fixe. » Nathalie apprécie cette activité indépendante, où ses compétences techniques sont associées à son savoir administratif et commercial. Et la trentenaire de conclure : « Maintenant, j’ai trouvé ce que je veux ! »

Emmanuel Schmitt


TROIS CONSEILS
« Ne pas douter et foncer. Même si on se trompe, il y a du positif à en tirer. » « Trouver le bon interlocuteur, celui qui nous encourage. » « Pour la création d’entreprise, il faut avoir beaucoup d’envie. Le projet doit être mûr. »

ÇA M’A AIDÉE
« Pôle emploi et le Greta m’ont aidée à trouver la formation qui correspondait à mes besoins. C’est stressant de se remettre dans les cours, mais finalement c’était un bon choix. Maintenant, je sais lire les plans, comprendre les termes techniques, contrôler les pièces… même si je continue d’apprendre tous les jours. »

Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

 

LES CONCOURS TMV

Jeux ConcoursParticipez aux jeux-concours TMV et gagnez de nombreux lots

Twitter

CINÉMA

Horaire CineLes horaires des films en salle

AGENDA LOISIRS

Agenda LoisirsToute la culture à Tours