Logo TMV

Toute l'actualité de la ville de Tours à la sauce TMV

Du social au chocolat

Le 03/07/2013 à 09h00

PORTRAIT – Ils ont changé de vie (4/8). Marie Morin a tout changé du jour au lendemain. Fini le monde du social, place au goût sucré
du travail dans une chocolaterie !

THEME_PORTRAIT_MARIEMORIN

Le chocolat, c’est sa vie, son métier. Même autour du cou, elle porte un collier avec un carré de chocolat croqué. Ses habits ? Couleur chocolat. Marie Morin, Tourangelle, gère la boutique Hors des Sentiers battus, place Gaston-Paillhou, à Tours.

Mais avant cela, Marie baignait dans le social. En poche, un BEP sanitaire et social et un BTS économie sociale et familiale : « Un mix d’éducatrice spécialisée et d’assistante sociale », résume-t-elle, de sa voix douce. Le hic ? « C’est que j’ai suivi le chemin familial… » Avec une mère et une soeur diplômées comme travailleuses sociales, le choix était vite fait. Trop, peut-être.

« J’y pensais sans cesse »

Après son diplôme, elle exerce comme formatrice dans une Maison familiale rurale (MFR). Elle s’occupe de jeunes en alternance. Sauf qu’elle ne fait que des remplacements, entrecoupés de périodes de chômage. « Je me posais pas mal de questions… J’avais l’impression de ne pas avoir d’identité et d’être trop guidée par la famille. »

Durant une nouvelle période sans emploi, elle propose son aide à une boutique de chocolats qu’elle adore sur Tours-Nord. « Le gérant m’a dit OK… » C’est le déclic ! Elle retrouve du travail, mais l’idée a germé dans sa tête. « J’y pensais sans cesse », souffle-t- elle.

Elle découvre une enseigne qui cherche un repreneur. Elle appelle la maison mère à Paris qui dit oui tout de suite. Peu importe qu’elle n’ait aucun diplôme dans la branche. « Ils voyaient plus la personne que les diplômes… » En juillet 2007, comme un cadeau de mariage, les banques la suivent et donnent le feu vert. En septembre de la même année, la boutique Hors des Sentiers battus ouvre ses portes.

Aurélien Germain


TROIS CONSEILS
« Tout est possible dans la vie quand on est motivé et sensé. » « Il ne faut pas trop réfléchir, mais pas trop se précipiter non plus ! Il faut être bien entouré(e)… » « Mon mari m’a incitée à me lancer. Et j’avais un bon partenaire financier. »

ÇA M’A AIDÉE
« La CCI proposait des formations… Je n’en ai pas fait, car le temps a passé et voilà… », se souvient Marie Morin. Mais elle reste lucide : « De nos jours, on demanderait une formation. » Cependant, si elle souhaite se développer — et c’est une idée qui la travaille — elle en fera une.

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

 

LES CONCOURS TMV

Jeux ConcoursParticipez aux jeux-concours TMV et gagnez de nombreux lots

Twitter

CINÉMA

Horaire CineLes horaires des films en salle

AGENDA LOISIRS

Agenda LoisirsToute la culture à Tours